vendredi 28 août 2015

Brow Beater, Brow Tamer d'Urban Decay, le duo pour des sourcils pro


Bonjour tout le monde ! Aujourd'hui : nouvelle routine sourcil de dingue. Oui, de dingue. Parce que je suis totalement dingue de ces petits produits signés Urban Decay. Et j'ai même envie de dire : laisse tomber comment je suis fan. J'y croyais moyennement parce que j'avais déjà fondu sur les pencils Bobbi Brown. Mais là... C'est au minimum au même niveau, voire un peu mieux. Je vous présente donc Brow Beater d'Urban Decay et Brow Tamer, d'Urban Decay aussi.


La routine commence avec Brow Beater, une vingtaine d'euros, qui a un double embout. D'un côté, le goupillon pour coiffer les cils, de l'autre la couleur pour redessiner et combler les trous. Moi, vous le savez, j'ai trop épilé mes sourcils dans le coin interne quand j'étais ado et jeune adulte, j'ai donc l'intérieur des cils un peu chauves. Je dois donc remplir.

J'aime ce produit car la mine est super fine et permet de faire un dessin léger et ultra précis. On ne se retrouve pas avec un gros pâté marron dans le sourcil qui est super dur à estomper après. Non ! Si vous aimez les sourcils dessinés avec douceur et délicatesse, vous êtes au bon endroit. Si vous aimez les sourcils naturels, ou du moins qui ont l'air de l'être, je conseille de bien rester ici.


Une fois le dessin défini et les trous comblés, je passe un coup de brosse, donc de l'autre côté, pour estomper tout cela et avoir un résultat vraiment naturel.

Dernière étape, Brow Tamer qui est un gel fixant transparent, toujours dans la vingtaine d'euros, pour fixer les sourcils et ne pas avoir d'épi. Là aussi, ce que j'adore c'est qu'il fixe bien et ne se fait pas voir pour un sou.


Et voici le résultat. Je vous met au défi de me dire où se trouve le maquillage de mes sourcils. On a l'impression que je ne porte rien alors qu'en réalité, je suis bien maquillée. C'est discret, naturel... Bref, je suis vraiment hyper contente de ce petit duo qui fait désormais partie de mes indispensables. Il n'a d'ailleurs fallu qu'une seule utilisation pour me convaincre. C'est dire s'ils sont forts.


J'ai cherché hyper longtemps pour trouver un défaut, mais... je cherche encore. Je n'ai dénote aucun. La couleur est nickel, l'épaisseur du crayon est géniale... Je cherche hein promis. Mais je ne vois pas. Pour moi ce duo est impeccable.


Pour info, Brow Beater, le crayon avec l'embout goupillon en plus, est disponible en 4 teintes à choisir selon celles de vos sourcils bien évidemment.


Je vous invite à les tester, surtout Brow Beater qui pour moi est une petite merveille et vous me direz ce que vous en pensez. Mais je pense déjà savoir que vous allez adorer.

jeudi 27 août 2015

The Balm arrive chez Monoprix, mon test du mascara What's your type !


C'est officiel, la marque the Balm débarque chez Monoprix ! En voilà une bonne nouvelle. Et c'est là que je m'aperçois que je n'ai pas ou peu testé de produits de la marque. Mais pourquoi diantre ? Bon allez, on remet un peu d'ordre dans tout ça avec mon test du mascara What's your Type, mascara noir.


La promesse ? Des cils épais, massifs et bien définis. Ok, moi je vote pour les gars. Je suis d'accord. Je veux bien. J'achète même. A l'ouverture, je découvre une brosse longue et fine. Et là je me dis "ah chouette, je vais pouvoir la passer bien partout sur ma frange de cils et avoir un super regard". Et j'ai eu totalement raison.


Voici mes cils nus. Enfin, il reste un poil de vieux mascara, mais bon. J'ai démaquillé deux fois et c'est le plus nu qu'on puisse avoir.


Et les voici avec les mascara What's you type.


Premier constat : zéro paquet. Rien. Quedal. Allez, un tout petit peu dans le coin interne, mais on mettra ça sur le compte de ma négligence. Parce que sur le reste des cils, c'est vraiment comme on me l'a promis : des cils déployés. Je suis hyper contente.


Niveau épaisseur, je vous rappelle que je reviens de loin. J'ai les cils pas très longs et droits. Donc impossible d'avoir avec juste un mascara, quelque chose de vraiment géniallissime et impressionnant. Là, pour mon niveau, je trouve que le mascara assure finalement très bien. J'ai de l'épaisseur, du volume et j'ai tout simplement l'impression d'avoir plus de cils qu'avant. Et ça, j'adore !


Pour l'application, c'est plutôt pratique. Comme je vous le disais, la brosse fine permet de passer un peu partout sur la frange de cils sans trop de difficulté. Idem pour les cils du bas, c'est très pratique et facile. Même si vous avez deux mains gauche (et que vous êtes droitière hein), l'application sera aisée. Pas de souci. Et pareil : pas besoin de passer un peigne à cils ou une brosse pour éviter les paquet. Il y en a naturellement pas. Ou très peu en tout cas.


Bref, je me demande maintenant comment j'ai pu passer à côté de The Balm aussi longtemps après le test de ce produit franchement trop bien. J'aime, j'aime, j'aime. Et ça me donne envie d'aller tester plein d'autres produits de la marque. A suivre, donc.

Son prix : 16,50 €.