vendredi 31 octobre 2014

Mat Matic Super Liner de L'Oréal Paris, bien pratique !


Ding ! Ding ! Hello ! C'est l'heure du nouveau coup de coeur en matière de liner ! Enfin liner... C'est un liner, sans être un liner et c'est justement ça qui est super cool. Ok, je t'explique. Je te présente donc le Super Liner Mat Matic de L'Oréal Paris. On te dit quoi dessus ? Que c'est un liner mat. What ? Ouais. Et c'est ça qui est génial.

Quand tu ouvres le produit, tu te rends compte que finalement, c'est un peu comme si on avait mis la mine d'un crayon khôl dans un étui plastique. Et comme pour un rouge à lèvres, tu tournes le bas pour faire sortir la mine.

Et c'est plutôt sympa ! Parce que finalement, le khôl a toujours eu un rendu mat. Sauf que le problème, c'est le taillage de la mine. Si tu veux un trait à peu près correct, tu dois tailler ton crayon toutes les deux utilisations. Personne ne le fait, du coup, on ne fait que des traits épais et larges avec notre khôl. Ce qui est aussi un atout pour faire les bases de charbonneux et bien mettre son khôl à l'intérieur de l’œil. Voilà. Donc là, on a l'aspect mat et intense, mais on a aussi la finesse. Le bonheur quoi.


Dans le tracé, on voit qu'on peut avoir quelque chose d'opaque ou alors plus léger. L'important, c'est de savoir qu'on peut facilement passer plusieurs fois au même endroit pour avoir un résultat bien intense. Le trait vous semble épais ? Moi aussi. Mais si on incline la mine, on peut avoir quelque chose de bien plus fin en ras de cils.

Par contre, là je n'ai jamais pu réussir à faire une virgule avec ce liner. Donc ce n'est, à mon goût, pas vraiment un liner. C'est un entre-deux entre le liner et le crayon khôl. Ou le khôl en version améliorée.


On arrive donc à obtenir des petits ras de cils bien sympa, comme vous pouvez le voir sur l'image ci-dessus. On peut se faire un coin interne assez fin et on peut épaissir très facilement dans le coin externe. Premier passage, on voit encore au travers de la couleur. Deuxième passage, on intensifie, et on peut monter petit à petit. Mais c'est selon ce qu'on veut. On peut faire light ou intense. On mesure comme on veut sans que cela n'abîmer ou n'irrite la paupière.


Ce que j'aime particulièrement ? Le rendu mat bien évidemment. Je trouve que cela vient épaissir la ligne de cils sans trop se faire remarquer et donc sans manger le maquillage qui est en dessous. Je t'explique : quand tu fais un maquillage et que tu veux donner de l'intensité au regard, la petite tactique sympa, c'est de faire un trait de liner noir en ras de cils. Cela encadre donc bien la couleur de l'iris et sépare bien la couleur du maquillage de celle des yeux. Cool. Sauf que le liner noir, c'est très dense, cela brille un peu parfois. Et du coup, on le voit bien. Il ajoute encore une information supplémentaire au maquillage.

Là, il est noir, pas aussi dense qu'un eye-liner liquide, mais habille bien. Ce qui fait qu'on voit le maquillage, les cils et la couleur de l'iris. Du coup, on n'a pas cette info supplémentaire et j'ai envie de dire superflue même.


Par contre, je n'ai pas du tout aimé l'utiliser en khôl dans l'oeil. Je le trouve trop sec pour ça. C'est vraiment pour cela que je confirme ce que je vous disais : c'est à mi-chemin entre le khôl et le liner, mais ce n'est ni l'un ni l'autre. Mat Matic Super Liner, c'est pas Céline. C'est Mat Matic Super Liner (pour ceux qui ont la référence, je tiens à vous dire que je vous aime fort).

Son prix : 10,90€. A SHOPPER ICI.

jeudi 30 octobre 2014

Vernis Inès collection Rouge Exclusive de L'Oréal Paris


Il y a quelques jours, je vous parlais de mon énorme coup de cœur pour le rouge à lèvres Inès de la collection les rouges exclusifs de L'Oréal Paris. Je n'avais pas encore testé les vernis à ongles de la collection, donc je m'étais très justement tus sur le sujet histoire de ne pas dire n'importe quoi. Oui, parce que ça m'arrive de réfléchir et de tenter de ne pas dire de bêtises.

Donc aujourd'hui, retour de la collection, car ça y est : j'ai testé aussi les vernis. Et comme il n'y a pas de hasard, mon préféré de la collection, c'est encore Inès !


Alors, un peu comme pour le rouge à lèvres, c'est un rouge vif, très lumineux, très puissant. Pas du tout le genre de rouge profond qui fait dadame. C'est un rouge plutôt énergisant, et énergétique j'ai envie de dire. Cela tire un peu sur l'orange, c'est très estival finalement.


Question application et tenue, c'est comme tous les autres vernis à ongles de L'Oréal Paris.

L'application est très agréable grâce à un pinceau plat qui fait plutôt bien son boulot. Cela répartit bien le vernis sur l'ongle, on fait trois passages : un au milieu, un gauche et un à droite et l'affaire est pliée.

Pour la tenue, j'ai envie de vous dire que c'est pas mal, mais pas totalement non plus la folie du spectacle. J'ai réussi à faire tenir Inès 4 jours sur mes ongles sans avoir d'écaillement de la couleur. Donc c'est pas la cata, mais y a pas non plus de quoi être fier. C'est dans la moyenne j'ai envie de dire.

J'avais pourtant tout bien fait : base, deux couches et top coat. Je me lave peut-être trop les mains, je ne sais pas.


Je vais donc préféré me souvenir surtout de la couleur de ce vernis, que je trouve parfaite. C'est bien à toutes les saisons, c'est bien avec tous les styles, tous les âges. Je pense que c'est typiquement le genre de vernis qu'on peut se passer de mère en fille, entre copines... C'est un classique en mieux. Un classique lumineux et moderne. C'est tellement Inès de la Fressange qu'il serait presque inutile de marque son prénom dessus. On sait.

Son prix : 6,50€. A shopper ici.