Jeudi Confession : je me dépoile au rasoir et j'aime ça + la nouveauté 2017 de Gillette Venus

Bon les filles, il faut que je vous avoue un truc. Non, je ne suis pas cette personne qui a tout son temps dans la vie pour s'occuper de ses poils. Non, je ne m'épile pas à la cire (ou alors rarement), parce que je trouve que ça prend grave du temps. Malgré sa mauvaise réputation, j'utilise le rasoir pour me dépoiler. Boum ! La bombe est larguée.

Alors pour être plus précise c'est 70% du temps rasoir, systématiquement sur les aisselles parce que les autres méthodes me font littéralement chialer, pour les jambes c'est quand j'ai le temps épilateur électrique sinon rasoir et pour le maillot, rasoir itou.


Et l'été approchant, je me suis dis que c'était la période idéale pour faire mon coming-out, déjà, et puis aussi pour un peu démolir certaines idées reçues sur le rasage.

1 - Le rasoir fait repousser les poils plus nombreux et plus drus : FAUX !
Franchement si c'était le cas, depuis le temps je serais devenue un singe. Et non c'est pas le cas. Je suis pas hyper poilue et même en me rasant depuis des années, je suis toujours pas hyper poilue. Pareil quoi. Le seul truc qui est un peu déstabilisant, c'est qu'avec le rasoir, la pointe du poil est coupée droite. Du coup, au touché, c'est moins doux qu'un poil naturel ou un poil épilé qui lui a une extrémité en pointe (pour percer la peau pour sortir), donc plus fine. Mais j'ai remarqué qu'avec le temps, mieux on hydrate sa peau, et donc ses poils, moins le côté "piquant" est présent. En fait, si t'as une bonne hydratation, cela assouplit aussi le poil et cette sensation est beaucoup moins présente.

2 - Le rasoir c'est dangereux, on peut se couper : VRAI, si on l'utilise pas très bien
Je crois que dans ma longue carrière de raseuse de poils, j'ai du me couper 4 ou 5 fois. Et ces fois, j'ai noté les mêmes erreurs. Généralement, j'utilisais un vieux rasoir. Les lames devaient avoir 3 ou 4 mois. Du coup, elle étaient un peu abîmées, donc coupure plus probable. La première fois que je me suis coupée, je sais pas pourquoi je m'étais mise à appuyer bien fort (le but était de couper le poil au plus court pour faire durer la douceur de la gambette plus longtemps... Erreur, en fait ça sert à rien d'appuyer...). Et la dernière cause de coupure était toute bête : le rasoir m'avait glissé des mains sous la douche et du coup... PAF, coupure. Le truc débile quoi. Donc oui, on va pas se mentir, ça peut couper, mais on peut aussi éviter les coupures en changeant régulièrement les lames, en faisant glisser la lame sur la peau, sans appuyer et en faisant un peu attention avec l'outil.


3 - Le rasoir, ça fait des poils incarnés : FAUX !
C'est même la méthode qui en fait le moins en fait. Car quand tu épiles, tu enlèves le bulbe. Le poil doit donc repousser et percer la peau pour sortir. Parfois, il est un peu faiblard ce poil et donc il n'arrive pas à percer la peau et hop il pousse sous la peau et fait un poil incarné. Quand tu rases, le poil est coupé au niveau de la peau. Quand il pousse, il n'a pas à percer la peau, donc pas de poil incarné. Perso, j'ai jamais eu de poils incarnés après le rasage. Alors qu'après la cire... Ça m'est arrivé plus souvent.

4 - Le rasoir, ça fait la peau sèche : FAUX, mais...
... le feu du rasoir agresse la peau. Je te rassure, la cire qui tire sur la peau pour arracher les poils aussi. En fait enlever le poil ou le raser, c'est une agression quoi qu'il arrive. La solution : utiliser une mousse à raser en base pour limiter le feu du rasoir et prendre un rasoir avec des bandes protectrices qui vont lubrifier au max pour éviter l'agression. Normalement, si on utilise une bonne mousse (pas un savon hein, parce que le savon, ça, ça assèche), des lames neuves ou du moins pas périmées, et qu'on hydrate sa peau juste après, tout ira bien. Personnellement, j'ai eu plus de réactions après des épilations à la cire qu'après le rasoir. Hein, les petits points rouges, des petites brûlures avec un cire trop chaude... Avec le rasoir, nada.

5 - Le rasage, ça fait pousser les poils plus vite : FAUX !
En fait la pousse de ton poil n'est pas déterminé par le rasage ou l'épilation, mais par ta génétique. Là où tu peux voir une différence, c'est parce que le rasoir coupe le poil au niveau de la peau alors que l'épilation enlève le bulbe. Du coup, il est vrai qu'un poil rasé semblera long plus vite qu'un poil épilé. Mais en soit, il pousse à la même vitesse. C'est juste que le poil épilé part de plus loin.

6 - Le rasoir peut être taquin dans la trousse de toilette : VRAI... mais on a la solution
J'en viens à mon dernier point et surtout à la présentation de la nouveauté 2017 de Gillette Venus. Comme je vous le disais, je suis très rasoir. Je trouve qu'en vacances, c'est pratique parce qu'on peut faire une retouche à tout moment. Mais problème : quand tu mets ton rasoir dans ta trousse de toilette, parfois, quand tu plonges ta main pour chopper quoi que ce soit, c'est la surprise. Je me suis déjà coupé 3 ou 4 fois bêtement comme ça. Juste en faisant une plongée dans ma trousse de toilette. J'ai appris à faire attention, mais je crois que Gillette, eux, ils ont trouvé la solution pour mes moment l’inattention : le rasoir Gillette Venus Snap.


Alors déjà, notez la taille de l'objet : pile la bonne taille pour voyager, le manche est riquiqui (en vrai, le manche long, il est pas indispensable, petit comme ça, ça suffit).

Et puis le truc qui va faire que je ne vais plus me couper en piochant mes Coton-Tige dans ma trousse de toilette : il a un étui en plastique pour le protéger. Une petite boite avec des trous dedans pour que l'eau s'écoule, et avec des marques pour caler le rasoir.

Alors ça peut paraître idiot, mais moi je suis hyper contente ! Je sais que pour mes prochaines vacances, c'est lui que je vais emporter parce que je vais pouvoir faire mes retouches et que pour cette année, je n'aurai plus à explorer ma trousse de toilette avec une côte de maille.


En prime, ce bébé rasoir bénéficie de 5 lames et un ruban protecteur qui s'active à l'eau pour éviter le feu du rasoir et bien lubrifier. Bref, je pense que pour les vacances, on est au max. Après, la prise en main est légèrement moins confortable qu'avec le grand manche. Il faut pincer et si tu rases longtemps, c'est moins agréable. Mais pour un rasoir de voyage, c'est impeccable. Le reste de l'année, je garderai mon grand manche.

Son prix : 8,95 euros. A SHOPPER ICI.

Billet sponsorisé

CONVERSATION

6 commentaires:

Stim a dit…

Moi aussi je me rase depuis toujours et je ne suis pas un singe non plus!
L'huile de douche ca marche super bien pour de raser sans irritations!

Anonyme a dit…

Un petit doute sur le prix quand même ...

audrey lefour a dit…

Mes meilleures félicitations pour votre superbe site ! Parfait !!!

voyance par mail rapide

juste me a dit…

Idem adepte du rasoir. Le peu de fois où j'ai testé la cire me suis brûlée...

MarieG a dit…

Jamais testé le rasoir, suis passée il y a vingt ans de la cire et crème à l'épilateur électrique maison. Je ne pourrais plus utiliser une autre technique. Jambes, aisselles, maillot, tout y passe, même pas mal. Et à la longue, les poils se fatiguent, il y en a de moins de moins. Astuce: les premières fois, si les poils aisselles et maillot sont trop drus/longs, les couper un peu.
C'est vrai que les rasoirs pour dames ont bien évolué; à la fin du 20ème siècle, on ne pouvait guère qu'emprunter celui de son compagnon...
Belle journée

Charline a dit…

Je me suis longtemps épilée à la cire, et puis je suis passée à l'épilateur électrique. Et là : CATASTROPHE !!! J'ai eu les jambes ravagées pendant plus d'un an, des poils incarnés par dizaine, qui s'infectaient à n'en plus finir. Conclusion aujourd'hui j'ai les mollets blindé de cicatrices affreuses.

Ce qui m'a sauvé ? L'hydratation et le rasoir. Je n'abandonnerai JAMAIS plus cet ustensile ! J'ai d'ailleurs ce petit rasoir trop mignon depuis deux ans, et c'est mon meilleur allié.

VIVE LE RASOIR !

Back
to top